Pourquoi ce blog?

Jamais l’emprise du politiquement correct sur l’Information n’a été aussi forte. Naguère subtil, il est aujourd’hui omniprésent et ne s’embarrasse même plus de sauver les apparences. Il s’affiche comme un véritable terrorisme intellectuel : non seulement il monopolise la pensée sociale et politique, son expression, mais il se permet de sanctionner, éventuellement judiciairement, tous écarts et ceux qui les commettent. Les petits soldats de la Pensée Unique, journalistes, animateurs tv ou radio, se pressent au p ortillon de l’accès aux tribunes médiatiques et c’est à celui qui affichera avec le plus de zèle sa soumission au dogme.
Ce blog a pour très modeste ambition de pointer du doigt ces attentats terroristes de la Pensée et dénoncer les personnes publiques qui les commettent, consciemment ou inconsciemment.
Si vous cherchez à lire l’actualité sous un autre angle que celui que vous imposent la tv, les magazines, la radio, la presse ou le quidam-perroquet de la rue, lui-même matraqué par ces médias, ce blog est pour vous… et attend vos témoignages !
Si les propos de ce blog vous choquent, vous pourrez ainsi mesurer à quel point vous avez été formaté par la Pensée Unique… et apprécier le degré d’urgence que vous avez à vous dépolluer l’esprit.

vendredi 27 mai 2022

Tout va bien!

 

Machine à cash de Bill Gates.

Macreux a donc trouvé en Borne son premier ministre : Une technocrate européiste que les merdias ont tôt fait de qualifier « de gauche », ce qui dans le langage bien-pensant merdiatique, signifie que c'est forcément une bonne personne.

Une femme donc, première qualité, et de gauche, seconde qualité. Une femme de gauche qui a inventé dans le domaine du droit du travail, le nouveau concept de « suspension du contrat de travail, sans salaire, sans indemnité ni droit au chômage » à l'usage (pour l'instant...) exclusif des soignants qui refusent de se faire vacciner contre la Covid avec un vaccin qui n'est pas un vaccin, qui est en phase expérimentale, qui démontre chaque jour qu'il est à la fois inefficace, dangereux et n'empêche pas la transmission. Ouf !

Borne n'est-elle pas celle qui a déclaré que se vacciner était un « devoir moral » ? Et quand on sait que la moralité est le critère essentiel de sélection des ministres, secrétaires d'état, et députés qui gravitent dans la macronie aux multiples casseroles judiciaires, on ne peut être que rassuré par la pertinence du propos.


Tout va bien.

Le poisson-pilote covidien Delfraissy à la tête du « Conseil Scientifique » nous annonce l'arrivée probable d'un variant Covid pour l'automne. Un variant qui pourrait être soit plus transmissible, soit plus dangereux, soit les deux. On va donc pouvoir juger de la fermeté de cette premier ministre boute-en-train quant à la conduite à tenir lors de la sortie de ce film « Covid, la pandémie le retour ». La première version de l'histoire ayant été un vrai succès d'audience, Macreux mise beaucoup sur la nouvelle version.


Tout va bien.

Et puis l'histoire de la méchante Russie et la gentille Ukraine commençant à tourner vinaigre pour la gentille Ukraine, il va devenir difficile de monopoliser les antennes merdiatiques sur le sujet pour distraire l'attention du peuple des vrais enjeux qui le concernent vraiment. En effet, comment continuer à hypnotiser le citoyen si la Russie termine la guerre dans quelques semaines après complète annexion de l'est ukrainien russophone et russophile ?

Reconnaître la victoire russe, constater la déroute de Zelensky, éventuellement assister à son renversement par un coup d'état mené par l'état-major des armées ukrainiennes conscient du chaos vers lequel ce dirigeant fou mène son pays, évaluer l'énorme gâchis financier en envoi d'armes aux milices nazies, juger le sacrifice des vies civiles et militaires ukrainiennes uniquement dû au prolongement imbécile du conflit voulu et entretenu par l'OTAN : autant de sujets qu'il vaudra mieux passer sous silence.

Une résurgence covidienne pourra faire opportunément l'affaire pour éviter que le peuple cogite sur ses vrais motifs d'inquiétude : son pouvoir d'achat qui fond comme neige au soleil, sa sécurité dans la vie de tous les jours, l'immigration qui lui donne l'impression d'être un exilé sur son propre sol, la déliquescence de l'instruction de ses enfants, entre autres.

Donc, tout va bien.

A moins que la Covid ne laisse son tour à une variole du singe ? Ça ne serait pas mal, ça, une bonne petite variole. D'abord, ça apporterait un peu de changement dans la terminologie. Ensuite le mot fait peur, même si en l'occurrence la variole du singe est à la fois moins transmissible et moins létale que la vraie variole, et qu'elle se guérit toute seule. A moins évidemment que son virus ait été bidouillé entretemps, grâce à des techniques d'augmentation de moyens dont des laboratoires américains situés - comme c'est bizarre - en Ukraine, sont passés maîtres...

Bref une variole opportune qui permettrait à Bigpharma de poursuivre son enrichissement et aux politiques de continuer à maîtriser leurs populations dans un climat de terreur entretenu.

Tout va bien.

D'ailleurs, Bill Gates a émis dès 2019, après consultation de sa boule de cristal, le pronostic qu'une pandémie de... variole (!) était probable dans les toutes prochaines années à venir ! Car Bill Gates est, comme chacun sait, un grand épidémiologiste, doublé d'un devin à côté duquel Nostradamus serait un vulgaire amateur.

Reconnaissons-lui cependant une certaine expérience dans le domaine des virus et anti-virus. Certes, cette expérience remonte à des temps anciens où le Bill Gates de Windows créait des virus informatiques afin de vendre ensuite des logiciels pour combattre ces virus. Mais après tout, des ordinateurs ou des humains, quelle différence pour cet apôtre de l'évangile selon Klaus Schwab? Il parvient à nous vendre dans le même temps l'urgence vitale pour la planète d'une dépopulation de plusieurs milliards de bouches inutiles et la propagande en faveur d'un vaccin qui sauverait des millions de vies... Et cela sans jamais que les merdias ne lui demandent de nous expliquer ce curieux paradoxe empreint de schizophrénie.

Tout va bien.

Quand on évoque Bill Gates, vient immédiatement à l'esprit l'Organisation Mondiale de la Santé, dont il est le principal contributeur via sa fondation Bill et Melinda Gates. Car Gates nous démontre qu'être un grand philanthrope ne veut pas forcément dire qu'on est complètement désintéressé. D'une main on finance un organisme qui promeut la vaccination, de l'autre main on récolte les fruits de la vaccination dans les laboratoires dont on est actionnaire...

« Promeut ». Pour l'instant, il ne s'agit que de promotion, c'est-à-dire de conseil... Mais avouez que si du concept de « conseil » on passe à celui d' « obligation », les choses deviendraient plus efficaces, financièrement parlant, non ?

Par conséquent, si les pays membres de cette organisation mondiale voulaient bien soumettre leurs politiques sanitaires à son bon-vouloir, le jack-pot serait astronomique.

Et bien évidemment, Macreux a eu tôt fait de lever la main en s'écriant « présent !», dans cet appel à perte de souveraineté sur la politique de la Santé des Français!


Tout va bien.

Il est clair que Macreux, en bonne petite marionnette de Klaus Schwab, n'a qu'un but : dissoudre la France dans ce mondialisme fou dont le Grand Reset est le maître mot ; une première étape, déjà bien entamée, étant une pré-dissolution du pays dans cette UE(RSS) (voir article du 10 mai 2022) dont il nous rebat les oreilles à toutes occasions.

D'ailleurs, on devine à travers la nomination des nouveaux membres du gouvernement de Borne, la véritable distribution des rênes de l'Etat France :

Les Affaires étrangères sont confiées à l'OTAN. Et la suppression du Corps Diplomatique, son remplacement par une pratique, désormais institutionnalisée, de copinage, décidés en toute discrétion par Macreux, confirme cette réalité.

Comme on vient de le voir, la Santé sera gérée par l'OMS.

On a bien compris récemment que Mc Kinsey dirige les Affaires sociales depuis au moins cinq ans. Et bien sûr, il n'y a aucune raison pour que le groupe américain du paradis fiscal du Delaware, ne poursuive pas sa mission de destruction de la protection sociale des Français.

La BCE conjointement à la Commission Européenne dicte sa loi au Ministère des Finances.

Avec le nouveau sinistre de l'Education, dont le racisme anti-blanc est le fond de commerce et qui ne fait pas mystère que son obsession est la déconstruction de l'histoire de la Nation, on comprend que l'Open Society de Soros est aux manettes.

Pour ce qui est de l'Environnement, le Forum Economique Mondial se fera un plaisir de vous expliquer à l'issue de sa dernière réunion à Davos, à laquelle les élites se sont toutes rendues, chacune, en jets privés et limousines, que vous devrez, pour le bien de la planète, vous passer de votre véhicule pour aller bosser et éviter de vous entasser sur les sièges d'Easyjet pour passer quelques jours de vacances en province.

Voilà le gouvernement auquel a (aurait?) souscrit une majorité de Français en ré-élisant le cocaïnomane de l'Elysée, sans avoir évidemment rien compris de ces enjeux.

 

Décidément, tout va très bien.



Pour bien vous faire comprendre et accepter que l'avenir de la société occidentale devra impérativement être métissé et que l'homme blanc y sera désormais minoritaire, l'oligarchie mondialiste vous impose quasiment dans chaque publicité de n'importe quel produit ou service, des couples racialement mixtes. Généralement un africain et une femme blanche, rarement l'inverse. Cela n'a pas pu vous échapper.


En réponse modeste à ce matraquage, Saucisson-Pinard vous propose désormais, à chaque fin d'article,

comme on le ferait en soutien à une espèce protégée en voie d'extinction, une image de couple de type purement caucasien, bien blanc, comme l'a été le couple français typique pendant des siècles et des siècles.

4 commentaires:

  1. Merci .Trop bien résumé...je partage au maxi.

    RépondreSupprimer
  2. Le tableau est convaincant dans toutes ses parties: en effet, tout va très bien, comme disait le valet James à la Marquise, juste avant la prise de pouvoir par le Front Populaire...et tout ce qui s'ensuivit!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer