Pourquoi ce blog?

Jamais l’emprise du politiquement correct sur l’Information n’a été aussi forte. Naguère subtil, il est aujourd’hui omniprésent et ne s’embarrasse même plus de sauver les apparences. Il s’affiche comme un véritable terrorisme intellectuel : non seulement il monopolise la pensée sociale et politique, son expression, mais il se permet de sanctionner, éventuellement judiciairement, tous écarts et ceux qui les commettent. Les petits soldats de la Pensée Unique, journalistes, animateurs tv ou radio, se pressent au p ortillon de l’accès aux tribunes médiatiques et c’est à celui qui affichera avec le plus de zèle sa soumission au dogme.
Ce blog a pour très modeste ambition de pointer du doigt ces attentats terroristes de la Pensée et dénoncer les personnes publiques qui les commettent, consciemment ou inconsciemment.
Si vous cherchez à lire l’actualité sous un autre angle que celui que vous imposent la tv, les magazines, la radio, la presse ou le quidam-perroquet de la rue, lui-même matraqué par ces médias, ce blog est pour vous… et attend vos témoignages !
Si les propos de ce blog vous choquent, vous pourrez ainsi mesurer à quel point vous avez été formaté par la Pensée Unique… et apprécier le degré d’urgence que vous avez à vous dépolluer l’esprit.

lundi 13 février 2017

EXCLU: Le programme présidentiel de Macron!



Saucisson-Pinard a pu se procurer en toute exclusivité le programme présidentiel de Macron.
Il a le plaisir de le porter à votre connaissance ci-dessous :

Macron est persuadé fondamentalement que la conjoncture actuelle interpelle le citoyen et qu'elle l'oblige à aller de l'avant dans la voie d'un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun.

Aussi, il se battra pour faire admettre que l'aspiration plus que légitime de chacun au progrès social entraîne une mission somme toute des plus exaltantes : l'élaboration de solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires.

Par ailleurs, Macron affirme aujourd'hui en toute connaissance de cause que l'effort prioritaire en faveur du statut précaire des exclus doit nous amener au choix réellement impératif d'un programme plus humain, plus fraternel et plus juste.

Il a la détermination sans faille pour clamer haut et fort que le particularisme dû à notre histoire unique a pour conséquence obligatoire l'urgente nécessité d'une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques.

C'est pour cela qu'il a toujours défendu l'idée que la volonté farouche de sortir notre pays de la crise conforte son désir incontestable d'aller dans le sens d'un projet porteur de véritables espoirs, notamment pour les plus démunis.

Et c'est en toute conscience qu'il déclare avec conviction que l'acuité des problèmes de la vie quotidienne oblige à la prise en compte encore plus effective d'un avenir s'orientant vers plus de progrès et plus de justice.

Personne ne pourra contredire Macron quand il dit que la nécessité de répondre à votre inquiétude journalière, que vous soyez jeune ou âgé, doit s'intégrer à la finalisation globale d'un processus allant vers plus d'égalité.

Enfin, la situation d'exclusion que certains Français connaissent, doit prendre en compte les préoccupations de la population de base dans l'élaboration d'une restructuration dans laquelle chacun pourra enfin retrouver sa dignité.


Et c'est grâce à l'application sans concession de ce programme, que Macron sauvera la France.

Si d'aventure, certains électeurs de gauche doutaient que Macron fût de gauche, Saucisson-Pinard tient à les rassurer. Un ministre qui dépense en huit mois son budget de bouche prévu pour douze est forcément de gauche.

Et enfin, si le passé de Macron de banquier d'affaire salarié chez Rothschild laisse à penser certains qu'il n'a pas l'expérience et les compétences supposées d'un politique – ce qui a été reproché à Trump - qu'ils soient rassurés. Macron a financé le lancement de son mouvement « En Marche » en puisant dans son budget ministériel, par conséquent avec les deniers publics : c'est donc bien un politique, un vrai de vrai.

En tous cas, un qui apprend vite.

6 commentaires:

  1. Il est doué, c'est la moindre des choses, il s'agit tout de même de notre futur Président de la Répupu! Il doit se situer au moins à la hauteur de son prédécesseur, lequel était orfèvre en la matière!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  2. Je voterai donc pour le maire de Champignac.

    RépondreSupprimer
  3. Ah ben il a fait plus vite que moi, le Plouc ! Ca évoquait irrésistiblement le maire de Champignac...
    Bravo.

    RépondreSupprimer
  4. Il a oublié de citer les valeurs de la République, mais c'était transparent. On ne va tout de même pas le stigmatiser pour si peu !

    RépondreSupprimer
  5. Il a bien fait de tout dépenser, puisqu'il comptait démissionner.
    Son programme comporte une grave lacune, donc il n'aura pas mon vote.
    Dommage, tout le reste était excellent.
    Vorwärts !

    RépondreSupprimer