Pourquoi ce blog?

Jamais l’emprise du politiquement correct sur l’Information n’a été aussi forte. Naguère subtil, il est aujourd’hui omniprésent et ne s’embarrasse même plus de sauver les apparences. Il s’affiche comme un véritable terrorisme intellectuel : non seulement il monopolise la pensée sociale et politique, son expression, mais il se permet de sanctionner, éventuellement judiciairement, tous écarts et ceux qui les commettent. Les petits soldats de la Pensée Unique, journalistes, animateurs tv ou radio, se pressent au p ortillon de l’accès aux tribunes médiatiques et c’est à celui qui affichera avec le plus de zèle sa soumission au dogme.
Ce blog a pour très modeste ambition de pointer du doigt ces attentats terroristes de la Pensée et dénoncer les personnes publiques qui les commettent, consciemment ou inconsciemment.
Si vous cherchez à lire l’actualité sous un autre angle que celui que vous imposent la tv, les magazines, la radio, la presse ou le quidam-perroquet de la rue, lui-même matraqué par ces médias, ce blog est pour vous… et attend vos témoignages !
Si les propos de ce blog vous choquent, vous pourrez ainsi mesurer à quel point vous avez été formaté par la Pensée Unique… et apprécier le degré d’urgence que vous avez à vous dépolluer l’esprit.

mardi 12 juin 2018

Survol d'une semaine d'infos désespérantes.



La soumission de Macreux aux oligarques arabes: pas de quoi en faire un fromage...

On vit décidément une époque formidable. Jour après jour, on est submergé par un flot d'informations plus ahurissantes les unes que les autres. Malheureusement, pour la plupart, elles témoignent de la décadence de notre civilisation. Le plus désolant est probablement de constater que cette décadence, loin d'être infligée par des circonstances extérieures que notre civilisation ne maîtriserait pas, procède en réalité d'un suicide délibéré, opéré par nos dirigeants, aidés, il faut bien le reconnaître, par une population apathique, voire comateuse.

Trump, ce président honni par les bien-pensants qui nous dirigent et nous « informent », mène avec la Corée du Nord, une action diplomatique dont des générations de présidents américains avant lui ont été incapables. Si Obama avait été à l'origine de cette rencontre historique avec le dirigeant de la plus fermée des dictatures communistes, nos merdias enthousiastes auraient probablement demandé sa canonisation. Ils auraient fait, pour cela, un écart dans leur posture laïcarde, mais on aurait sans aucun doute atteint le firmament du laudatif.
Mais malheureusement, c'est à Trump qu'on doit cette avancée diplomatique. On prend donc l'information avec des pincettes et avec l'air renfrogné d'une concierge d'immeuble ramassant une couche Pampers sale dans l'escalier.
Les merdias dénoncent avec insistance le flou de l'accord signé des deux protagonistes, en feignant d'oublier qu'il y a quelques mois à peine, ils nous annonçaient que ce président américain imprévisible et quasiment fou allait précipiter le monde dans une troisième guerre mondiale. Aujourd'hui ils pinaillent sur les détails de cet accord, qui pour être aussi vague que peut l'être un accord de reprise de contact après un demi-siècle de guerre froide, a tout de même le mérite d'exister. 

BFMacron se permet même, comme pour faire balance avec cette bonne nouvelle, de se faire l'écho des éructations grossières d'un de Niro atteint de démence sénile lors de la cérémonie des Tony Awards. De Niro profite de chaque tribune où il est invité pour dire tout le mal qu'il pense du Président américain. Malheureusement pour lui, quand il ne se trouve pas de scénariste pour lui écrire ses dialogues, il démontre sa vacuité intellectuelle en argumentant son opposition véhémente d'un pitoyable « Fuck Trump !». Si seulement ces saltimbanques de toutes nationalités voulaient bien s'en tenir à ce qu'ils savent plus ou moins bien faire dans leur métier, et cesser de croire que, parce que les caméras et micros sont braqués sur eux, ils sont obligés de nous faire part de leurs convictions politiques ! Est-ce que nos plombiers ou garagistes nous saoulent avec leurs engagements politiques et se croient éclairés en cette matière au point de vouloir nous donner des leçons à tous moments? Le supporterions-nous ?

Les remises illégales obtenues par Macreux l'Oreillette pour mener sa campagne présidentielle, de la part de différents prestataires pas forcément désintéressés, dépassent maintenant largement les 200 000 euros. Mais la Commission des comptes de campagne en charge de vérifier leur régularité pour tous les candidats, ne trouve toujours rien à redire. Et on apprend que le président de cette Commission, François Logerot, s'est vu octroyer soudainement une augmentation de salaire de 57% ! Avec effet rétro-actif, façon L'Oréal : parce qu'il le vaut bien. Il n'y a que des gens mal intentionnés et à tendance complotiste pour imaginer que ce n'est pas une pure coïncidence... Vous avez dit « république bananière » ? Nannnn...

L'Italie, grâce à son nouveau ministre de l'Intérieur « populiste » est en train de démontrer que l'invasion migratoire n'est pas inéluctable, et que quand il y a une volonté politique, un pays européen soucieux des intérêts de son peuple, peut s'opposer à l'entrée sur son territoire de clandestins.
Nos merdias ne manquent pas de souligner que, sur l'Aquarius, parmi les quelques 600 candidats clandestins aux prestations sociales des pays européens, il y a des femmes enceintes et des enfants, afin de faire pleurer dans les chaumières. Ils ne remettent pas en cause la véracité de ces précisions, et ne s'étonnent pas non plus de l'irresponsabilité de ces femmes qui engageraient des enfants dans cette aventure.
Par ailleurs, l'examen attentif de certaines photos, montrant ces clandestins cramponnés à leurs smartphones de dernière génération, laisse songeur sur leur détresse et misère supposées...
Ils ont perdu leurs pièces d'identité, mais pas leur smartphones, ouf!

Bien entendu, le rôle de l'ONG SOS Méditerranée sur l'Aquarius, ne fait pas non plus l'objet d'une enquête poussée de nos merdias. Apparemment, l'origine des fonds permettant ce genre d'action, ne soulève pas de débat dans les salles de rédaction. Officiellement, ses fonds viendraient « à 98% de dons de particuliers » dixit Wikipedia. Mais personne, dans les médias, ne se pose la question : où et quand ont lieu - ou ont eu lieu- les campagnes de demande de dons, nécessaires à financer d'aussi coûteuses opérations ? Elles devraient pourtant être assez voyantes, non ? Les merdias ne s'interrogent pas non plus sur le rôle étrange et suspect d'intermédiaire joué par cette ONG avec des trafiquants d'êtres humains.

Comme attendu, il a fallu que cela soit un socialiste, celui du nouveau gouvernement espagnol fraîchement formé, pour se précipiter et se déclarer candidat à l'accueil de ces clandestins.
Macreux l'Oreillette, pris de vitesse, doit se contenter d'afficher son adhésion à la décision espagnole, d'annoncer son aide (et c'est vrai qu'il gère déjà tellement bien l'arrivée des clandestins sur notre sol, qu'il peut apporter toute son expérience... !). Et, histoire de ne pas laisser un pote dans la mouise, il se croit obligé de dénoncer « le cynisme et l'irresponsabilité » du gouvernement italien.
On en conclut que c'est « agir en responsable » de continuer à faire fonctionner la pompe aspirante de l'immigration qui jette sur la route et parfois dans l'eau, des bougres plus soucieux de bénéficier des largesses sociales financées par les contribuables européens que de défendre ou soutenir l'économie de leur propre pays.
C'est « agir en responsable » de continuer à enrichir les passeurs trafiquants d'êtres humains.
C'est « agir en responsable » que de contribuer à la perte d'identité du peuple qui l'a élu.
C'est « agir en responsable » que de lui faire subir une délinquance supplémentaire,
C'est « agir en responsable » que de courir le risque de faire entrer de futurs terroristes islamiques.
C'est « agir en responsable » que de se mettre à dos, par ses insultes, le gouvernement italien qui pourrait bien, en représailles, ouvrir aux clandestins sa frontière à Vintimille.
Voilà comment Macreux l'Oreillette conçoit l'exercice de la responsabilité dont il a hérité, si tant est que le bénéficiaire d'un hold-up puisse invoquer le terme d'héritage...

Un rappeur dérapant à tendance djihadiste doit tenir la scène à la rentrée prochaine... au Bataclan ! Il faut souligner le bon goût des organisateurs et des propriétaires du théâtre pour ce choix. Il est vrai que ces derniers sont qataris...
On est prié de ne pas y voir de provocation délibérée, à l'image de la femelle noire Obono de la France Insoumise (depuis l'utilisation de l'expression « mâle blanc » par Macreux l'Oreillette et par sa sinistre de la sous-culture Nyssen, Saucisson-Pinard rêvait de parler de « femelle noire », merci Obono(bo) de lui donner cette occasion). Interrogée sur RMC sur cette polémique naissante, cette « femelle noire », donc, a répondu que, « non, je ne vois pas où est le problème ! ». 
On suppose donc qu'elle ne verrait pas de problème si d'aventure, il prenait l'envie au Ku-Klux-Klan d'organiser son rassemblement annuel sur l'île de Gorey, au large de Dakar, d'où partaient les bateaux chargés d'esclaves vers le Nouveau-Monde.
Le président de l'Assemblée ukrainienne, Andry Parouby, néo-nazi de son état, est invité à l'Assemblée Nationale française pour sa principale qualité d'être reconnu comme anti-Poutine. On suppose que la Gabonnaise de la France Insoumise ne verrait pas non plus d'incongruité s'il envisageait de faire une réunion de son parti à Oradour sur Glane... En même temps, sait-elle seulement ce qui s'est passé dans ce village en juin 1944 ? Son absence totale de culture historique, qu'elle a démontrée à maintes reprises, permet de se poser la question.

Mauvaise foi médiatique, lâcheté gouvernementale, déni de démocratie, atteinte à l'identité de la nation, collaborationnisme avec l'envahisseur islamique : une semaine seulement de survol des informations suffit à y trouver toutes ces dérives inquiétantes. Nos dirigeants corrompus et les merdias qui leur sont inféodés ne laissent aucun répit.
Mais quelle est donc l'étincelle qui finira, enfin, par mettre le feu à cette poudrière bourrée jusqu'à la gueule par 40 ans d'islamo-gauchisme oligarchique ? Et quand ?






3 commentaires:

  1. impeccable!!!male blanc,femelle noire,"cétou melangé maintenant".

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour le courage, la ténacité et le talent avec lesquels vous continuez à analyser notre monde fou... Et bien entendu, bravo pour le macron fromage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop gentil, Pakounta. Le bon côté de cette actualité, c'est qu'elle ne peut pas laisser sans inspiration! Saucisson-Pinard n'aurait rien d'autre à faire, il pourrait s'épancher huit heures par jour sur son blog...

      Supprimer