Pourquoi ce blog?

Jamais l’emprise du politiquement correct sur l’Information n’a été aussi forte. Naguère subtil, il est aujourd’hui omniprésent et ne s’embarrasse même plus de sauver les apparences. Il s’affiche comme un véritable terrorisme intellectuel : non seulement il monopolise la pensée sociale et politique, son expression, mais il se permet de sanctionner, éventuellement judiciairement, tous écarts et ceux qui les commettent. Les petits soldats de la Pensée Unique, journalistes, animateurs tv ou radio, se pressent au p ortillon de l’accès aux tribunes médiatiques et c’est à celui qui affichera avec le plus de zèle sa soumission au dogme.
Ce blog a pour très modeste ambition de pointer du doigt ces attentats terroristes de la Pensée et dénoncer les personnes publiques qui les commettent, consciemment ou inconsciemment.
Si vous cherchez à lire l’actualité sous un autre angle que celui que vous imposent la tv, les magazines, la radio, la presse ou le quidam-perroquet de la rue, lui-même matraqué par ces médias, ce blog est pour vous… et attend vos témoignages !
Si les propos de ce blog vous choquent, vous pourrez ainsi mesurer à quel point vous avez été formaté par la Pensée Unique… et apprécier le degré d’urgence que vous avez à vous dépolluer l’esprit.

lundi 11 mai 2015

Le ridicule ne tue pas. Dommage!


Hollande Ouille s'enfonçant dans le ridicule...


Notre clown de l'Elysée, qui ne fait plus rire qu'à l'étranger, s'enfonce toujours un peu plus chaque jour dans le ridicule, comme un clou dans la fesse droite (Pierre Dac).

Ne pouvant plus se vautrer dans des bains de foule en métropole pouvant lui laisser croire qu'il y a encore des gens pour l'apprécier, il est allé chercher du réconfort dans les Antilles. Les médias se sont alors empressés de nous le montrer avec son air de Ravi de la crèche à faire le bisou aux bébés martiniquais et à leurs mamans, pour lesquelles visiblement la visite d'un politique de la métropole doit être un bon motif de sortie. Quitte à ne pas être trop regardant sur la qualité du politique en question.

Bien entendu, le staff de communication du squatteur élyséen lui a trouvé quelque chose à faire qui soit dans ses cordes. Ou plutôt, conforme à ses aspirations : une séance de recueillement sur la tombe d'Aimé Cézaire; Ce n'est pas que Commémorator soit spécialement doué pour ça, mais au moins, c'est en commémorant qu'il est le moins nuisible.
Et encore ! Ce n'est pas tout à fait vrai : Il parvient à être nuisible dans les commémorations qu'il ne fait pas ! La seule commémoration récente à laquelle il y aurait eu du sens que la France participât, c'est celle à Moscou en l'honneur des centaines de milliers de soldats russes morts en participant à la défaite de l'Allemagne nazie. Pas de chance pour eux et leur mémoire, le chef d'Etat actuel de leur patrie n'est pas dans les petits papiers des dirigeants technocrates européens ! Alors foin de cette hécatombe qui a pourtant servi à libérer la France et l'Europe, Flanby a préféré aller célébrer un écrivain noir local dont la portée intellectuelle sur le présent français est quand même assez relatif... On a le sens des valeurs ou on ne l'a pas. Hollande Ouille n'a pas celui-ci (non plus).


Toujours à propos de cette fête du 8 Mai, l'Elysée s'est fendu d'un tweet assez énigmatique.



Élysée (@Elysee)
"On passe beaucoup de concours dans sa vie, mais le plus beau, c'est peut-être celui de la résistance" @fhollande #8mai1945

De la part d'un gouvernement qui s'illustre tous les jours dans les compromissions avec les envahisseurs et se conduit en collabo zélé, c'est déjà assez gonflé d'aller célébrer la résistance..
Mais, outre ce « on » « qui passe beaucoup de concours », et dont on se demande qui il représente vraiment, on s'interroge : quel est le sens d'un « concours de la résistance et de la déportation »? Un concours de beauté, on comprend bien que c'est celui ou celle qui est le plus en beauté qui gagne. Un concours de pêche récompense celui qui fait la plus belle prise ou le plus grand nombre. Dans un hypothétique concours du politique le plus nul, on comprend que Hollande aurait toutes ses chances, mais un concours de la résistance et de la déportation ? Qu'est-ce que ça peut bien être ? Il est destiné à récompenser qui ou quoi ? Celui qui résiste le plus ? Celui qui déporte le mieux ? Il doit s'agir encore de l'utilisation approximative de la langue française de nos élites progressistes pour désigner une entreprise de propagande destinée à enfumer d'innocents élèves crédules.

Mais cela serait mesquin de dire que Hollande Ouille, tant il est soucieux des économies à faire dans le train de vie de l'Etat (…) , soit allé aux Antilles juste pour embrasser des marmots et fleurir une tombe : Il est aussi allé là-bas pour parler du climat, nous apprend-on. C'est vrai, on avait failli oublier : Paris va accueillir l'automne prochain la grande conférence sur le climat, et ce premier discours laisse augurer le grand matraquage médiatique qui ne va pas manquer de s'abattre sur nos écrans, nos ondes et nos quotidiens et magazines dans les mois à venir. Au moins pendant ce temps là, on évitera les sujets qui fâchent : le Grand Remplacement en marche, le chômage, les déficits, les régimes de retraites en faillite, les risques d'attentat, le cancer de l'islamisme et le renforcement de la dictature socialiste.

« Hollande et le climat » : un titre surréaliste à la Boris Vian. Voilà un type qui, dans le meilleur des cas, laisse les très nombreux problèmes du pays en l'état, et trop fréquemment hélas, dans le pire, les aggrave et en crée de nouveaux : pensez-vous que cette incompétence caractérisée qu'on pourrait même qualifier d'encyclopédique, lui donnerait ne serait-ce qu'un soupçon d'humilité ? Que nenni ! Notre Mister Bean de la politique veut se donner, au vu et au su du monde entier, une tâche qu'il estime à sa hauteur : changer le climat ! Même pas peur ! A ce niveau de prétention, ce n'est même plus péter plus haut que son cul, c'est faire un petit caca mou et le proposer au patrimoine mondial de l'Unesco.

Bain de foule pour tester une hypothétique popularité dans les contrées les plus reculées, commémoration d'une célébrité locale peu signifiante et discours creux sur le climat : le ridicule présidentiel ne pouvait s'arrêter là.
Insuffisant.
Il fallait pousser la performance encore un peu plus loin.

Ce fut fait depuis son petit périple antillais à l'occasion d'un coup de fil adressé au Premier Ministre britannique Cameron. L'Elysée nous informe en effet, que tout en félicitant du bout des dents Cameron pour la victoire électorale de son Parti des Conservateurs, Hollande Ouille l'a « mis en garde » contre son projet de référendum sur la sortie éventuelle de la Grande Bretagne de l'Europe.
« Mis en garde !». Pas moins !
Cameron a dû se pisser dessus de rire. Il lui a fallu, on suppose, avoir recours à des tonnes du fameux flegme britannique pour ne pas dire son fait à cet arrogant mangeur de grenouilles rondouillard. Non seulement cet ahuri et son parti se prennent une fessée à chaque élection depuis trois ans, non seulement il subit une impopularité jamais vue pour un président français depuis plus d'un demi-siècle, non seulement son bilan est absolument lamentable à tous les niveaux, non seulement il rate tout ce qu'il entreprend, non seulement il s'est entouré d'une palanquée de tocards et d'escrocs (quand certains ne sont pas les deux à la fois), mais il a en plus aujourd'hui le culot de « mettre en garde » un dirigeant européen qui vient d'être quasiment plébiscité par son électorat et qui affirme vouloir tenir, lui, ses promesses électorales ! En l'occurrence, celle de laisser son peuple décider de rester ou pas dans cette Europe hautaine, incompétente et intrusive !

On n'arrive pas à déterminer, dans cette « mise en garde » de Hollande Ouille, si c'est le culot qui surpasse le ridicule ou l'inverse.

Le présidenticule français a osé rappeler à Cameron que dans l'Europe, il y a des règles à respecter. Oubliant sans doute que la première règle que doit suivre le membre d'un Club, quel qu'il soit, c'est de s'assurer qu'il est effectivement volontaire pour rester ou devenir membre ! C'est la moindre des choses. Car dès lors que le membre renonce à sa participation, aucune des règles du Club ne s'applique plus à son égard. Pour le coup, il s'agit là bien d'un principe basique de démocratie dont Hollande Ouille, et aussi Sarkozy d'ailleurs, ferait bien de s'inspirer...

Faut-il quand même que cette Europe soit bien bancale pour s'alarmer ainsi d'une défection potentielle d'un de ses membres ! Faut croire qu'elle n'est pas tout à fait l'Eden qu'elle prétend être ! Finalement, cette Europe est un peu comme une ville assiégée : ceux qui sont dehors veulent y rentrer, mais ceux qui sont dedans, et sont bien placés pour savoir comme on y vit, veulent en sortir...

Décidément, où qu'il soit, quoiqu'il fasse, quoiqu'il dise, ce présigland trouve à pousser toujours un peu plus loin les limites de sa médiocrité. Va-t-on devoir boire ce calice jusqu'à la lie ? Il semble qu'il n'y ait, d'ailleurs, depuis 2012, dans ce calice que de la lie ! Est-il possible qu'il y en ait pour encore deux ans de plus ? Ce n'est plus un calice. Un tonneau ! Un tonneau de lie !

13 commentaires:

  1. Et encore, "lie", le mot est faible!
    Nous allons nous trimballer cet incapable pendant encore deux ans...au moins. Une supposition qu'il se retrouve au second tour face à Marine, en 2017, il se passera quoi? Vu que toute la racaille votera pour lui s'il y a Sarko de l'autre côté, il ne s'agit pas d'une simple hypothèse d'école, c'est possible...peut être même probable!
    Nous n'avons pas fini de voir ce minus nous enfoncer dans le ridicule, certes, mais pas seulement...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Partons du principe que le pire n'est jamais sûr...

      Supprimer
  2. par pitié que quelqu'un lui appuie sur la tête !
    si nos voisins anglais ont besoin de conseils....je n'ai rien en magasin à leur proposer parmi les comiques troupiers si prompts à donner leur avis ..qu'ils demandent à Mister Bean !
    encore un très bel article .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mister Bean ,au moins ,lui, ne parle pas!

      Supprimer
    2. ... et porte mieux le costume!

      Supprimer
  3. quant au concours ..il court toujours en effet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais le vainqueur est connu d'avance. Le concours perd donc beaucoup de son intérêt.

      Supprimer
  4. En refusant de venir aux cérémonies à Moscou, Hollande a craché sur l'immense fosse où reposent les 27 millions de russes militaires et civils morts pendant la 2è guerre mondiale.
    Il n'aime pas Poutine pour plein de raisons bonnes et surtout mauvaises mais cet affront à ce grand peuple et ce grand pays est ignoble. Il faut rappeler au passage que Poutine avait assisté aux cérémonies pour le 70 è anniversaire du débarquement.
    Poutine qui défend les intérêts de la Russie, c'est-à-dire son pays va s'en souvenir. Non seulement ce mépris de Hollande est à vomir, mais c'est de surcroît une faute politique majeure.
    Hollande compte sur les américains pour nous aider le jour où le continent européen sera complètement libanisé et livré aux hordes de barbares. Quand on voit dans quel état les yankees laisse l'Irak, on peut avoir confiance en effet...Les USA sont surtout intéressés à conclure leur traité mitonné en secret.
    Hollande est un con dangereux qui n'aime pas son peuple ni son pays. De plus, il ne faut pas croire que Poutine est isolé. La Chine et l'Inde sont ses alliés ainsi qu'une bonne partie des pays d'Amérique latine. C'est rageant et déprimant de voir autant de stupidité, de suffisance, de trahison. Ce quinquennat n'en finit pas….

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et cet abruti rencontre Fidel Castro, la presse parle de "rencontre historique" et on entend meme que ne pas rencontrer ce criminel serait "un affront fait au peuple de Cuba". Et cela 2 jours apres la celebration de la victoire a Moscou. Et l'affront fait au peuple Russe? Ca on en parle pas ... c'est effectivement a vomir!

      Supprimer
  5. entièrement d'accord avec Ribus et Bilia ...le gros problème est que l'attitude du guignol aux manettes engagent le pays et nous engage , nous aussi ,même si nous désapprouvons le guignol en question.
    entre le nombre de Français représentés par Mr hollande et le nombre de Chinois et d'Indiens réunis...Le président Poutine doit rigoler de notre prétention .

    RépondreSupprimer
  6. Même si je ne commente pas, j'adore vos billets.
    Tous frappés au coin du bon sens et de la logique.
    Vous savez ne pas mâcher vos mots, et, visiblement, y prenez autant de plaisir que nous. :-)
    Au moins, on n'a pas à se demander si c'est du lard ou du cochon !
    Plutôt bien quand on aime et le saucisson et le pinard. :o))

    RépondreSupprimer
  7. Même si je n'ai pas toujours le temps d'y répondre, les commentaires sont toujours appréciés, dussent-ils, comme le vôtre, parfois égratigner ma modestie ;-D

    RépondreSupprimer