Pourquoi ce blog?

Jamais l’emprise du politiquement correct sur l’Information n’a été aussi forte. Naguère subtil, il est aujourd’hui omniprésent et ne s’embarrasse même plus de sauver les apparences. Il s’affiche comme un véritable terrorisme intellectuel : non seulement il monopolise la pensée sociale et politique, son expression, mais il se permet de sanctionner, éventuellement judiciairement, tous écarts et ceux qui les commettent. Les petits soldats de la Pensée Unique, journalistes, animateurs tv ou radio, se pressent au p ortillon de l’accès aux tribunes médiatiques et c’est à celui qui affichera avec le plus de zèle sa soumission au dogme.
Ce blog a pour très modeste ambition de pointer du doigt ces attentats terroristes de la Pensée et dénoncer les personnes publiques qui les commettent, consciemment ou inconsciemment.
Si vous cherchez à lire l’actualité sous un autre angle que celui que vous imposent la tv, les magazines, la radio, la presse ou le quidam-perroquet de la rue, lui-même matraqué par ces médias, ce blog est pour vous… et attend vos témoignages !
Si les propos de ce blog vous choquent, vous pourrez ainsi mesurer à quel point vous avez été formaté par la Pensée Unique… et apprécier le degré d’urgence que vous avez à vous dépolluer l’esprit.

mercredi 16 juillet 2014

Beaucoup de « pourquoi ?» et d'hypothèses dérangeantes.




L'actualité du moment ne cesse de défier notre sens de la logique et notre bon sens.

Ainsi, on apprend que l'instit d'Albi poignardée par une arabe parent d'élève, a été décorée de la Légion d'Honneur.
Pourquoi ?
Qu'a-t-elle fait pour mériter cette décoration à titre posthume ? Où est la trace d'honneur dans son drame ? En quoi a-t-elle été plus méritante que le brave couillon piéton qui est passé de vie à trépas en se faisant écrabouiller par un automobiliste shooté à mort à l'alcool ou au shit ?

Va-t-on décorer tous ceux qui sont morts pour avoir été au mauvais endroit au mauvais moment ? Va-t-on donner la Légion d'Honneur à tous les morts par pas-de-chance ?
Ou est-ce qu' « on » a voulu décorer une patriote morte au champ d'honneur devant l'ennemi représentée en l'occurrence par une moukère d'origine maghrébine ? J'en doute.

A moins qu' « on » ait voulu célébrer la militante immigrationniste se démenant pour faire régulariser une famille de sans-papiers béninois ?
On ne sait rien, on ne nous dit pas tout...

On apprend que, toujours au chapitre de la Légion d'Honneur, Elkabbach fait partie des heureux récipiendaires.
Pourquoi ?
Qu'a-t-il fait d' « honorable » pour mériter cette distinction ? A part faire (mal) son métier depuis un nombre respectable d'années ? Est-ce que, pour un journaliste menant une interview, il est honorable de considérer ses propres questions comme plus importantes que les réponses attendues de l'interviewé ?
Est-ce qu'on mesure le professionnalisme d'un journaliste à sa propension à couper systématiquement la parole de l'interlocuteur en train de répondre, pour lui poser une autre question dont il n'écoutera de toute façon pas la réponse ?
Au mieux, on aurait pu lui donner la médaille du travail, pour avoir trusté si longtemps les premiers rangs de la scène médiatique d'information aux dépens de jeunes potentiellement plus compétents que lui. Mais la Légion d'Honneur.... ! Naïvement, Saucisson-Pinard pensait que dans le vocable  « Légion d'Honneur », il y avait le mot « Honneur »...


Hollande Ouille, ex-maire de Tulle, Corrèze, a été sifflé et hué lors de sa parade du 14 juillet. A en croire nos médias dominants, il s'agissait d'une « poignée » de manifestants. Admettons.
Alors pourquoi ?
Pourquoi n'y eut-il pas moins de 31 interpellations ? Est-ce que toute la « poignée » a été arrêtée, où seulement une petite partie de ce qui ne peut plus être appelé une « poignée » ?

Quelques dizaines de racailles arabes ont tenté d'agresser une synagogue parisienne. L'estimation « quelques dizaines » est validée par des images vidéo circulant sur internet, qui n'ont été reprises que très partiellement par les médias télés officiels.
Mais pourquoi ?
Pourquoi n'y eut-il que 6 interpellations ? Six sur plusieurs dizaines de casseurs, contre trente et un inoffensifs manifestants sur une « poignée ».

Est-ce que l'égo de Hollande Ouille est plus important que le respect de lieux de culte ? Est-ce que les casseurs et vandales basanés courent plus vite que les paisibles siffleurs blancs ? Y aurait-il des explications génétiques raciales pour valider ce constat? L'argument va paraître spécieux à nos progressistes...
Ou est-ce qu'affronter les dérives communautaristes de notre politique d'immigration débridée est plus délicat que de museler le grondement sourd de la révolte du peuple qui enfle ?


Hollande Ouille, lors de la traditionnelle interview du 14 juillet, dit que « la reprise est là ». Tout comme il l'avait dit il y a un an.
Pourquoi ?
Pourquoi est-il le seul à la voir ? Parlait-il d'une reprise dans tous les pays d'Europe en omettant de dire que seule la France n'est pas concernée ?
Ou le squatteur de l'Elysée est-il sous l'effet de champignons hallucinogènes, auquel cas une enquête dans les cuisines de l'Elysée devrait être diligentée dans les plus brefs délais.


Une ex-élue FN a été condamnée à 9 mois ferme de prison et 50 000 € de dommages et intérêts pour avoir repris et diffusé une illustration faisant côtoyer le portrait de Taubira et celui d'une jeune guenon.
Mais dans le même temps, une ado (dont le nom a été curieusement francisé...bref une vladimir au féminin) qui a poussé une copine sous un train, n'a été condamnée qu'à 4 mois ferme et 18 avec sursis.
Pourquoi ?
Pourquoi une telle disproportion dans les peines infligées ? Comme dans le cas de Hollande Ouille hué et sifflé, l'égo de la sinistre de la Justice a-t-il plus d'importance que le préjudice de la victime qui a été amputée des deux jambes?
Est-ce que ce verdict, énoncé en Guyane par des juges exclusivement noirs ne ressemblerait pas terriblement à un verdict revanchard raciste anti-blanc ?
Est-ce que le dédommagement pécuniaire exorbitant décidé par ce tribunal au profit de l'association Walwari a quelque chose à voir avec le fait que Taubira et son ex-mari sont les fondateurs de cette association ?
Est-ce que, par hasard, cette justice ne ressemblerait pas à s'y méprendre à celle d'une république bananière ? Même si Taubira est chatouilleuse dès qu'on parle de banane en évoquant sa personne, la question mérite d'être posée...


Toujours au sujet de Taubira. La sinistre de la Justice qui ne perd jamais l'occasion d'une décision dogmatique et imbécile, désire faire indemniser les victimes mineurs des grèves de 1948. Sans même demander avec quel argent, on peut s'interroger :
Pourquoi ?
Pourquoi s'arrêter à 1948 ? Pourquoi ne pas indemniser les victimes de la répression des grèves de 1936 ? Celles de l'insurrection du 13 vendémiaire an IV brisée par les armes sous le commandement du général de brigade Bonaparte? Ou d'autres... ?
Est-ce que cette compassion soudaine de Taubira pour les mineurs a à voir avec l'appellation « gueules noires » attribuée à cette corporation, et avec laquelle la sinistre se sentirait solidaire par méconnaissance sémantique ?

C'est vraiment trop de questions, trop de pourquoi, pour une semaine supposée être de vacances. Nos gouvernants pourraient quand même respecter un peu cette période de congé de l'ouvrier... !

8 commentaires:

  1. comme disait le kapo du camp où primo lévi a été interné "ici ,il n'y a pas de pourquoi"
    pigé?

    RépondreSupprimer
  2. Très bon article. Je relaye sur Twitter.

    RépondreSupprimer
  3. RTS ce matin meme plan de la Taub que sur le 20 heures de France 2 sauf que la Redaction Suisse a decide de faire rire ses spectateurs en la laissant parler : "L'independance de la Justice est essentielle" ceci a propos du dernier Jugement du Tribunal de Cayenne... France 2 a trappe la phrase...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Taubira, sur Itélé, a ce lapsus révélateur: "je ne commente pas les injustices...euh les décisions de justice". Tout comme avec Hollande Ouille et son "prisonnier innocent" pour "présumé innocent" au sujet de Sarko. Comme quoi, nos bidouilleurs de gouvernants n'ont vraiment pas la conscience tranquille!

      Supprimer
  4. Toutes ces interrogations sont fondées, bien sûr.
    Ils font n'importe quoi et nous savons pourquoi.

    "Est-ce que cette compassion soudaine de Taubira pour les mineurs a à voir avec l'appellation « gueules noires » attribuée à cette corporation, et avec laquelle la sinistre se sentirait solidaire par méconnaissance sémantique ?"
    C'est fort possible et c'est très bien vu ^^
    Elle ne connait pas l'expression.
    Faut lui dire enfin que ce sont des blonds du Nord !

    RépondreSupprimer
  5. cette Madame Taubira, veut faire plus fort que Josphine (backer) elle est prête a adopter les gosses du monde entier pourvu que ces bons petits soient des nuisibles et des malfaisants .
    c'est sont seul coté Josépnine Backer, je ne vois pas bien la ceinture de bananes sur notre ministre, qui braya très fort qu'elle faisait partie de la famille humaine, lors de l'épisode avec cette adorable petite guenon .
    Mais la famile que nous prepare madame la ministre avec ce mariage contre nature et ces lois pour les lobbies de tordus du cul , va faire ressembler la famille a une tribu de bonobos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lors de l'épisode avec la petite guenon, comme vous dites, je pensais que c'était une méchanceté envers la guenon, le problème. C'était pas ça?

      Supprimer
  6. La Djamel en jupons qui a été "condamnée" s'appelait Fatoumata, elle avait été renommée Marine;nos journalistes ont de l'humour...

    RépondreSupprimer